Ce qu’il faut savoir sur les lois de défiscalisation avant d’acheter un appartement

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Pour rentabiliser vos placements dans la pierre, mieux vaut s’informer sur les lois de défiscalisation. En effet, ces dispositifs vous permettront de bénéficier d’une réduction d’impôt plus ou moins importante…

Qu’est-ce que la défiscalisation immobilière ?

Investir dans un immobilier locatif est rentable si vous recherchez des plus-values sur le long terme. En mettant en location votre appartement, vous pouvez vous assurer un revenu stable tous les mois. Mais c’est aussi un bon moyen pour se constituer un patrimoine durable. Il est même possible d’épargner les loyers afin d’acheter une autre résidence plus tard. De même, c’est un secteur à faible risque. En quelques années, vous pouvez rentabiliser votre capital. En outre, l’investissement dans l’immobilier permet d’obtenir des allègements fiscaux. La défiscalisation immobilière est un dispositif mis en place par le gouvernement afin d’encourager la mise en location de certains logements ciblés. Elle permet aux investisseurs de réduire le montant de leurs charges fiscales pendant plusieurs années. Il peut s’agir d’un bâtiment neuf ou ancien, vide ou meublé.

Logement ancien : quels sont les dispositifs en vigueur ?

Si vous envisagez d’investir dans l’ancien, certains dispositifs vous permettront de bénéficier d’une réduction d’impôt. La loi Malraux par exemple vise à favoriser la rénovation des immobiliers vétustes. La règle est simple. Il faudrait y apporter des travaux de rénovation avant de les mettre en location. La durée minimum est de 9 ans. Toutefois, le bien immobilier doit être situé dans la zone géographique ciblée. La réduction peut aller jusqu’à 30 % du montant des travaux.

Le déficit foncier permet aussi d’alléger sa fiscalité. Il suffit d’effectuer des travaux pour remettre en état un logement et d’imputer le déficit foncier sur le revenu global.

Enfin, la loi Monuments Historiques consiste à acheter un bien classé « monument historique » nécessitant d’importants travaux. Les dépenses ainsi que les intérêts des emprunts liés à l’acquisition du bien sont déductibles à 100 % des revenus fonciers sans plafonnement. Mais il faudrait conserver le bien pendant 15 ans au minimum.

La loi Pinel : comment ça marche ?

La loi Pinel est certainement la plus connue. Elle est valable jusqu’au 31 décembre 2021. Dans ce cas, vous devez acquérir un logement neuf ou en VEFA (vente sur plan) situé dans les zones déterminées par la loi. La durée de la location varie entre 6, 9 ou 12 ans. Il faudrait également se conformer au plafond du loyer et aux conditions de ressources des locataires. La réduction obtenue sera de 12, 18 ou 21 % de votre investissement (le plafond d’investissement est limité à 300 000 euros).

En tout cas, pour profiter des lois de défiscalisation, il faudrait prendre en compte plusieurs éléments :

Les plafonds de loyer Les ressources des locataires

Le type de bien La durée de la location

Et la zone concernée

Comment bien financer son projet d’investissement immobilier ?
Est-il plus prudent de louer un appartement ?